A l’origine

Refusant la fatalité d’une société qui court à la catastrophe démocratique, sociale et écologique, les citoyens engagés à l’origine de ce projet, les signataires de notre appel et les médias qui le soutiennent partagent les mêmes indignations, et les mêmes colères mais aussi, dans la diversité de leurs engagements, les mêmes espoirs. Ils décident de créer un espace ouvert à tous.tes celles et ceux qui partagent une envie commune, celle de vouloir une société plus juste.

Le coup d’envoi

Un appel a été lancé à l’automne 2018 par Christian Paul, Guillaume Duval et les médias partenaires : Alternatives économiques, AOC, Libération, Mediapart, L’Obs, Politis, Le Monde moderne, Le Vent se lève. Des centaines de citoyens engagés l’ont déjà signé. 


La vision

SE PLACER A LA BONNE HAUTEUR. Le Festival répond à la panne de la politique, pour qu’elle retrouve son sens et ses finalités, le bien commun. Pour qu’elle revienne à ce qui la fonde : les idées et un projet partagé. Il prolonge un moment d’intenses confrontations. Le Festival des Idées, à la Charité-sur-Loire (Nièvre) est un carrefour, un lieu de rassemblement avec un ancrage local et une grande liberté d’expression. Un festival pour débattre, participer, penser.


La mission

FAIRE TOMBER LES MURS, ceux qui divisent et tétanisent, en créant les conditions du dialogue avec tous : citoyens, élus, journalistes, artistes, professionnels. En favorisant les rencontres des gauches, des écologistes, des mouvements citoyens. En identifiant les causes et les combats communs. En invitant aussi la culture, la création, la convivialité.

L’ambition

INVENTER DE NOUVEAUX HORIZONS, écrire la trame d’un projet de société. Sortir de l’assoupissement des consciences.